jeudi 2 janvier 2020

Alain Mérieux mobilisé pour les 3 000 sdf de Lyon

L’ambition du directeur des laboratoires pharmaceutiques Biomérieux est claire : « En 3 ans, nous devons régler le problème des sans-abri », il estime que le collectif aura atteint ses objectif lorsque 1% des 570 000 collaborateurs dans les entreprises seront mobilisés pour la cause, soit 6 000 personnes. Un pari honorable et ambitieux, mais comme l’explique le patron lyonnais: « Si on ne se fixe pas d’objectifs ambitieux, on est sûr d’échouer ».





Créé en janvier 2019 par Alain Mérieux, le collectif d’entreprises lyonnaises « L’Entreprise des Possibles » aide les sans-abris au travers des associations.  Face à la marginalisation grandissante des personnes en difficultés dans la société, Alain Mérieux a décidé de réagir : « La situation est intenable. Nous ne pouvons pas laisser des gens sur le bord de la route et aller vers une marginalisation croissante. Ce pays ne peut pas devenir une société fragmentée, sinon nous allons, à raison, droit vers une révolte », dit-il. L’Entreprise vise à mobiliser des ressources humaines, immobilières et financières au profit des associations qui militent pour la prise en charge des sans-abris. Avec 17 entreprises fondatrices au départ, c’est aujourd’hui 38 entreprises qui ont rejoins l’aventure humaine de « l’Entreprise des Possibles », avec 28 000 salariés mobilisables en région lyonnaise. L’objectif d’Alain Mérieux étant d’aider les 3 000 sans-abris de la métropole, cette « entreprise » fait office de plateforme entre les associations et les entreprises adhérentes qui agissent avec l’aide de leurs salariés par le biais de trois axes : « Les collaborateurs peuvent donner du temps pour des actions de bénévolat ou des jours de congés payés transformés financièrement. Les entreprises participent par abondement et peuvent aussi mettre à disposition de manière temporaire des locaux vacants », explique Isabelle Fieux, directrice de l'Entreprise des Possibles. Lors de la première année, c’est 115 000€ qui ont été récoltés et qui ont profité à 13 associations partenaires. C’est par la suite près de 250 000€ qui seront mobilisés pour soutenir les trois premiers projets portés par des associations, qui permettront de venir  en aide à environ 90 personnes sans-abris. Pour lutter contre la précarité, deux leviers leurs ont semblé prioritaires : un logement stable et un accompagnement social.

Par Laura Kaslin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !