Quel dessert déguster dans le Rhône-Alpes ?

Le Rhône-Alpes est une région reconnue mondialement comme l’un de berceau de la gastronomie française. Cette renommée est particulièrement due à ses nombreux desserts qui sont dégustés un peu partout dans le monde. Retrouvez ici quelques desserts que vous pouvez savourer dans le Rhône-Alpes.

Le gâteau de Savoie

Le gâteau de Savoie est l’un des spécialistes du Rhône-Alpes en matière de dessert. Il s’agit d’un gâteau moelleux et facile à préparer. Vous pouvez aussi le manger simplement ou avec du yaourt nature. Pour ce qui est des ingrédients, vous aurez juste besoin :

  • d’œufs,
  • de farine,
  • du sucre,
  • de la fécule de pomme de terre ou de la maïzena.

Vous pouvez accompagner votre gâteau de Savoie avec un peu de Nutella, de la confiture ou encore de la compote de fruits.

La crème de marrons

La crème est une recette originaire d’Ardèche. Le créateur de cette douceur est l’industriel Clément Faugier. Cette recette est née de la volonté de son créateur de vouloir récupérer les débris de marrons glacés. Ainsi, ces derniers sont récupérés et reconditionnés avec de la châtaigne épluchée et cuite. Il est vrai que la préparation est peu complexe, mais en suivant les étapes il est possible de réaliser de façon impeccable la recette. En matière d’ingrédients vous aurez bien évidemment besoin des brisures de marrons glacés, du sucre, de la vanille, des pulpes de marrons et du sirop de confisage.

Le cocon de Lyon

Le cocon de Lyon est l’une des plus grandes spécialités de Lyon. Cette recette a été créée en 1952 pour rendre hommage au travail des ouvriers de la soie sur les pentes de la Croix-Rous. Les ingrédients nécessaires à la préparation sont :

  • la pâte d’amandes, une orange,
  • du beurre de cacao,
  • du sucre, des noisettes,
  • du cacao,
  • de l’huile d’amandes,
  • des colorants, de la lécithine de soja et de l’arôme.

Cette douceur est un petit cocon de pâte d’amande parfumée à l’orange, où se cache toute l’onctuosité d’un praliné dans lequel liqueur de curaçao et de noisettes se mélangent délicieusement.

Les bugnes

bugnes

Dessert traditionnel lyonnais, les bugnes sont des beignets sucrés, dodus, gonflés et moelleux. Il s’agit d’une pâtisserie qui est consommée un peu partout en Europe. En Croatie on l’appelle krostole, en Italie c’est bugie, au Danemark c’est klejner, etc. Il faut savoir qu’il a deux types de bugnes. Vous retrouverez les bugnes stéphanoises et les bugnes lyonnaises

Les bugnes les plus célèbres sont celles lyonnaises. Ces dernières sont jaunes et cuite dans de l’huile chaude. Les bugnes stéphanoises quant à elles sont réalisées avec une pâte épaisse. Elles sont les plus moelleuses.

La réalisation de cette recette nécessite du beurre, du lait, de la levure, du sucre, de la farine, de la vanille, des zestes d’orange et des œufs.

Le coussin de Lyon

Le coussin de Lyon est un véritable ambassadeur gastronomique de la ville de Lyon. Il a été créé par le maître chocolatier de Lyon Voisin à la fin du XIXe siècle. Cette confiserie est composée d’une ganache onctueuse de chocolat sertie d’une fine couche de pâte d’amande pailleté de candi. C’est une friandise qui est reconnue sur le plan international et est classée patrimoine national de la confiserie. Pour les ingrédients il faut du chocolat, de la ganache au curaçao, de la pâte d’amande et du Massepain.

Le gâteau de saint-Genix

gâteau de saint-Genix

Connu aussi sous le nom de Saint-Genix, il s’agit d’une brioche de forme ronde qui est garnie de pralines rouges à l’intérieur avec du sucre au-dessus. Cette brioche est cuite dans un moule en bois de tilleul qui est appelé localement « Coppet ». Cette recette a été créée par le pâtissier Pierre Labully en 1880 dont le magasin existe encore jusqu’à aujourd’hui. Pour sa préparation vous aurez besoin d’œufs, de beurre fondu, de farine, du sucre, du lait, de la levure fraîche et de la praline rouge.