Comment faire un gratin dauphinois

La préparation du gratin dauphinois n’a rien de bien compliquée. Selon la recette classique, elle se fait sans béchamel, mais surtout sans ajout de fromage. C’est un plat qui fait l’unanimité pour les palais des Français et s’apprécie encore plus quand il est réchauffé. Avec des produits frais et simple, vous avez de quoi confectionner un délicieux repas qui ne durera certainement pas dans les assiettes.

Les ingrédients

La préparation du gratin dauphinois, recette typiquement française, est tout à fait aisée. Le plus important est d’avoir tous les ingrédients nécessaires à la préparation sous la main. Vous aurez donc besoin pour six personnes en moyenne de :

  • 2 Kg de pomme de terre
  • 3 gousses d’ail ou plus si vous le désirez
  • 125 g de beurre
  • 1,25 L de lait entier ou demi-écrémé
  • Un peu de sel
  • Du poivre
  • De la muscade
  • De la crème liquide sans lait soit 40 cl.

Veillez à ce que vos pommes de terre soient de qualité afin que le goût du gratin puisse être rehaussé. Aussi, il serait préférable d’utiliser du lait entier pour un goût plus onctueux.

Quels ustensiles utiliser ?

Il ne faut surtout pas négliger l’utilisation des ustensiles adéquats. Le plat à gratin fait en terre cuite permet une meilleure cuisson qu’un moule quelconque. Vous aurez également besoin d’un couteau, d’un éplucheur pour les pommes de terre, de casserole, d’une planche, d’un plat, d’un presse-ail.

La préparation

Dans un premier temps, épluchez et coupez les pommes de terre sous une forme ovale à l’aide d’un couteau. Les rondelles ne doivent être ni trop fines, ni trop grosses. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez faire usage d’une mandoline pour obtenir des rondelles parfaites et identiques. La cuisson n’en sera qu’uniformisée. Aussi, après les avoir découpés, veuillez ne pas les faire passer sous un jet d’eau et encore moins les faire tremper. C’est sous cette forme qu’ils contiennent le plus d’amidon, élément utile à l’onctuosité de votre plat.

Ensuite, une fois les rondelles prêtes, réservez-les de côté dans un récipient creux pour la cuisson et emparez-vous de vos gousses d’ail. Épluchez-les et écrasez-les à l’aide d’un presse-ail. Réservez une partie que vous répartirez à l’intérieur jusqu’aux extrémités de votre plat à gratin. Vous rajouterez, une fois l’intérieur du plat sec, le beurre également réparti.

La prochaine étape serait de passer à la préparation des rondelles de pomme de terre. Dans la casserole dans laquelle vous aviez réservé les pommes de terre, rajoutez l’autre partie de l’ail pressée plus tôt. Rajoutez-y la crème, le lait, le beurre, le poivre, quelques pincées de muscade, un peu de sel.

La précuisson et l’enfournage

Mélangez le tout, doucement, pour éviter la casse et faites passer à la cuisson. L’autre possibilité serait de mettre le mélange directement au four préchauffé à 150 °C dans le plat à gratin. Mais il faudra dans ce cas laisser plus de temps. L’objectif est de laisser mijoter votre mixture jusqu’à ce que vos pommes de terre soient précuites. Retirez-les alors du feu et faites passer le mélange dans le plat à gratin. Si vous le souhaitez, rajoutez un complément de beurre et de crème sur le dessus et mettez le tout au four préchauffé à 180 °C.

Laissez cuire pendant une bonne quarantaine de minutes, mais pensez à vérifier au bout de la trentaine. Les fours n’étant pas pareils, il se pourrait que votre gratin dauphinois soit cuit avant ou bien après le temps imparti.

Les accompagnements

Une fois votre gratin dauphinois prêt, retirez-le du feu et servez chaud. Étant un plat assez gras et calorique, vous pouvez le servir avec des légumes ou une portion de protéine de votre choix. Il peut s’agir de poulet, de bœuf ou d’agneau. Il ne vous reste plus qu’à vous régaler de ce délicieux plat.