jeudi 8 janvier 2015

Nicolas Davouze, Candidat français au Bocuse d’Or 2015

Parce qu’on ne devient pas champion du monde de cuisine sans une préparation digne d’un sportif professionnel, Nicolas Davouze, représentant la France au Bocuse d’Or et son coach, Meilleur Ouvrier de France, Franck Ferigutti, quittent le Château St Martin & Spa à Vence pour se concentrer à 100% à l’entraînement intensif que ce concours exige. Avec l’aide de la designer culinaire Céline Marder, Nicolas Davouze a souhaité rendre hommage à sa Provence natale.  Pour lui, le bonheur ou plutôt le Bocuse d’Or est sous l’olivier ! 


Au quotidien, la Team France Bocuse d’Or apporte un soutien indéfectible à son candidat lors de ses changements d’organisations : recherche de commis, proposition de lieux d’entraînements, recherche de sponsors pour récolter des fonds et bien sûr les conseils et expertises avisés des chefs de la Team France. Dès l’âge de 14 ans, Nicolas Davouze tombe dans la marmite et ne ressortira plus de ses cuisines. Aux côtés de son père et de ses deux frères, il apprend les bases du métier dans le restaurant familial en Lozère. Nicolas Davouze est un amoureux du terroir. Il affirme son attachement aux produits simples et plus particulièrement aux légumes du soleil. « Je mise tout sur une cuisine de goût, à la fois moderne et traditionnelle », explique-t-il. Compétiteur dans l’âme, il n’a de cesse de repousser ses limites en participant à plusieurs concours de cuisine. Il représentera fièrement les couleurs de la France lors de la finale mondiale du Bocuse d’Or en janvier 2015. Ses entraînements réguliers avec son chef, le MOF Franck Ferigutti, le poussent à expérimenter de nouvelles techniques : « Ce qui me plaît dans la compétition, c’est la chance de faire des rencontres, d’évoluer et d’apprendre sans cesse », raconte Nicolas. Sa qualité pour être sur le podium ? « Sans conteste, la persévérance ! »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !