jeudi 2 octobre 2014

L'IFRECOR appelle les élus d'Outre-Mer à préserver les récifs coralliens

En 2014, le constat des effets néfastes du réchauffement climatique  sur les océans est plus que préoccupant. Les cyclones tropicaux  violents, la montée du niveau des océans, l’acidification des océans  sont autant d’avertisseurs inquiétants, qui se traduisent par des phénomènes de blanchissement coralliens récurrents.



L’Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR) tire la sonnette d’alarme et incite, pour la 4ème année consécutive,  les collectivités d’Outre-Mer à se mobiliser pour la préservation des récifs coralliens, des herbiers et des mangroves en  participant au concours de la Palme IFRECOR 2014. La Palme IFRECOR récompense les élus d’Outre-Mer pour leurs politiques et actions exemplaires en matière de protection  et de gestion durable des récifs coralliens, herbiers et mangroves.  Depuis 3 ans, les bonnes pratiques et initiatives mises en œuvre par les collectivités pour la préservation de la biodiversité  ultra-marine sont mises en lumière par ce concours.  Cette année, en vue de la Conférence mondiale sur le Climat à Paris en 2015, le jury portera une attention particulière aux  projets répondant aux défis posés par le changement climatique (atténuation des impacts, adaptation...). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !