jeudi 13 juillet 2017

Odiora, pour une écoute créative

« Je rêve de mettre mes appareils auditifs aussi facilement qu'une paire de lunettes ». Ce sont les paroles de Nathalie Birault, fondatrice d'Odiora, marque de bijoux pour malentendants appareillés depuis 1994.
Étant, depuis l'âge de 12 ans, malentendante et porteuse d'un bi-implant cochléaire depuis 2015, Nathalie décide de faire de son handicap une force.  


Inspirée de la tradition tahitienne qui se veut de porter une fleur de tiaré sur une oreille en signe de bienvenue, de séduction et d'élégance, elle trouve l'idée d'habiller et de customiser ses appareils auditifs avec fantaisie. Validés par les audioprothésistes et adaptable à toutes les marques d'appareils auditifs et implants cochléaires, Odiora apporte un brin d'élégance à un handicap mal perçu et peu connu. Cela permet aux femmes de pouvoir porter fièrement et gracieusement leurs appareils tout en affirmant leurs identités aux autres.

La marque a d'ailleurs obtenu de nombreuses distinctions telles que le Prix du Social business challenge, décerné par Noise EMLyon, le Prix d'handi-entrepreneur par Atos ou encore l'intégration dans l'incubateur Ronalpia. Odiora est donc un concept fabuleux transformant des appareils auditifs en véritable accessoire de mode.

Par Auriane Maillet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !