jeudi 23 juillet 2015

Un important lieu de culte et un patrimoine à préserver

Pendant sept siècles, la chapelle consacrée à la Vierge sera un centre majeur de la piété lyonnaise. Le roi Louis XIII, malade, y guérira après avoir reçu l’extrême-onction. Depuis ce jour, la chapelle fait l’objet d’une grande vénération. De l’église romane, il ne reste aujourd’hui que l’abside surmontée du clocher, la galerie ogivale et les chapiteaux romans. Les propriétaires en héritent en 2006. 


Les intérieurs sont alors très vétustes. De nombreuses fissures traversent les voûtes de la nef. Le clocher et les décors doivent êtres sauvegardés. Les façades extérieures sont à nettoyer, consolider et enduire. La restauration complète de la chapelle chapelle Notre-dame de l’Ile Barbe dans le Rhône est nécessaire  pour éviter des dégradations irréversibles. Elle a aussi pour but de mettre en valeur ses éléments exceptionnels, comme la clef de voûte peinte du XVe siècle et les peintures murales de l’abside. Aujourd’hui, si ces éléments ont été sauvés d’autres attendent leur résurrection. Le but est de permettre une plus grande ouverture de la chapelle au public.
Photo DR

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !