mercredi 18 mars 2015

Une nature sauvage et un domaine nordique

Lorsque le soleil se couche, une masse d’ombre s’abat sur la plaine du Forez : les monts du Forez reprennent possession des anciens territoires des Comtes du Forez, jusqu’à la Loire. Ils marquent la limite occidentale du département de la Loire, d’Ussonen-Forez, au sud, jusqu’à la trouée de Noirétable, au nord. 


Avec ses altitudes souvent supérieures à mille mètres, le point culminant étant Pierre sur- Haute, à 1634 mètres, ce massif des Hautes-Chaumes est un pays rude. Sur ces sommets, c’est le domaine de la bruyère, de la forêt, qui se couvre l’hiver venu, de la blancheur de la neige. C’est aussi le domaine de l’air pur que ne trouble aucune pollution, véritable paradis pour les amoureux de la nature la plus sauvage. L’hiver permet de partir à la découverte de sites superbes et, un temps, de se replonger dans un bain de nature retrouvée. Le Col de la Loge est une vaste clairière située à 1260 m d’altitude où la drosera, plante carnivore, prospère. Le point de convergence est le chalet du Col de la Loge à 1253 m d’altitude. Les pistes parcourent le site entre 1253 et 1382 m d’altitude. La balade se déroule sur les communes de La Chamba, La Chambonie, St-Jean-la-Vêtre et Jeansagnière.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !