samedi 10 janvier 2015

Château La Nerthe 2009...un Châteauneuf-du-Pape à savourer

Le millésime 2009 est un des plus précoces des années 2000. L’hiver, aux températures de saison, connaît quelques gelées hivernales, sans neige. Durant le printemps, les températures élevées favorisent un débourrement de la vigne très précoce (10 jours d’avance). On observe une faible mise à fruit sur le cépage Grenache du fait des écarts importants des températures nocturnes et diurnes et des rosées matinales. En été, la véraison débute avec 10 à 15 jours d’avance par rapport à 2008. La récolte débute tôt, avec les vendanges des cépages blancs au 20 août et des rouges au 25. 


L’état sanitaire de la vendange est très satisfaisant tout comme la météorologie lors de la récolte. Le Château La Nerthe 2009 se distingue par sa belle couleur sombre aux reflets pourpres. Son nez est fruité, on y retrouve des notes intenses et pures de fruits rouges. En bouche, le vin est équilibré, rond et structuré. Les tanins sont élégants et soyeux ce qui lui procure une belle longueur en bouche. La finale, quant à elle, est longue avec des notes sucrées, de pâte de fruits et d’épices douces. Ce vin se mariera parfaitement avec boeuf bourguignon, un gigot d’agneau ou bien encore une viande rouge.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La parole est à vous ! Merci de nous faire vos retours et de nous partager vos ressentis !